Table ronde – Osez! Ouverture d’une réflexion sur les usages dans l’espace public

affiche A3-5

8 juin – 18h
Ressources Urbaines – 76 route des Acacias, 1227 Carouge
Tram 14 et 15 – Arrêt: Pictet-Thellusson

––––––––––––––––––––––––––––––––––

Quelle est la place de la spontanéité dans la ville ? Quelle part de responsabilité les habitants ont-ils dans l’appropriation de l’espace public ? A quel moment un usage devient-il un détournement ? Ces réflexions peuvent-elles se répercuter dans des aménagements, temporaires ou pérennes ?

Intervenants :
Loïc Chaussin et Mathieu Cirou (Collectif La Nizanerie, Nantes):

La Nizanerie est une association qui estime que la rue appartient à tous et qu’il ne tient qu’aux habitants de se la réapproprier (ça tombe bien, nous aussi). C’est pour cette raison que l’association a lancé toutes sortes de projets et événements depuis 2013 : Fêtes, apéro-citoyenneté, bricolage collectif, boîte d’échange, jardin et composteur ou encore ateliers. Ah oui : ils sont à Nantes, rue Paul Nizan.

Pour représenter la Nizanerie, nous accueillons:

Loïc, qui s’occupe des jardins et de la coordination des événements au sein de l’association depuis 2016 après une année comme administrateur bénévole. Il est aussi membre de différentes associations sur le thème de l’écologie urbaine et s’intéresse également aux questions de mobilité et logistique urbaine.

Mathieu, urbaniste et voyageur, qui a notamment fait deux fois le tour de la France avec esPASces Possibles, pour aller à la rencontre d’initiatives d’urbanisme autogérées et participatives. Il connaît bien Genève puisqu’il y a passé quelques temps en résidence auprès de Pré-en-Bulle, aux Grottes.

http://www.lanizanerie.com
espascespossibles.org

Marie-Christine Couic (Collectif Bazar Urbain, Grenoble)

Bazar Urbain est un collectif grenoblois pluridisciplinaire, qui aborde l’espace urbain par la réflexion sur les usages (ça tombe bien, nous aussi), partant du principe que les habitants des lieux sont les meilleurs experts de leur territoire. A cette fin, ils mettent en oeuvre des méthodes fortement basées sur le récit, pour proposer des projets un peu partout en France, et même jusqu’en Suisse.

Bazar Urbain est représenté pour l’occasion par Marie-Christine Couic, sociologue, urbaniste et docteur en architecture. Son profil interdisciplinaire se reflète dans son approche du terrain, mêlant analyse sociologique, morphologique, sensible ou encore statistique au service de projets concernant principalement l’espace urbain public ou communautaire. A Genève, elle fait partie des experts consultés dans le cadre du projet des Cherpines.

http://www.bazarurbain.com/

Claire Gervais (urbaniste, spécialiste des usages et prospective urbaine, Paris)

Claire Gervais est urbaniste, spécialiste des usages et prospective urbaine à Paris. Diplômée du Master Villes, Services et Usages à l’Institut Français d’Urbanisme en 2013, elle travaille actuellement chez JCDecaux en tant que cheffe de projet “veille et prospective”. Parallèlement à cette activité, Claire est rédactrice, depuis plusieurs années sur plusieurs plateformes d’informations (Mobility&Trends, UrbaNews). Cette activité l’a amenée à créer son propre blog (Le bug urbain), qui propose différentes formes d’informations sur la ville (observations, photos, articles, enquêtes).

Son parcours académique et professionnel lui ont donc permis d’acquérir un profil de “chercheuse-éditorialiste” et des connaissances dans des domaines variés : études des mobilités urbaines, des usages à travers l’action publique et l’aménagement des espaces publics, ou encore la prospective urbaine. Elle s’intéresse également à des sujets tels que des initiatives de réappropriation des espaces publics par les citadins (ça tombe bien, nous aussi), ou encore aux réflexions urbaines intégrant la question du genre. Le parcours protéiforme de Claire témoigne avant tout de sa passion pour l’espace urbain.

www.lebugurbain.fr

Karelle Ménine (écrivain, journaliste et artiste littéraire de l’espace public, Genève)

Karelle Ménine a été journaliste, auprès de France Culture et de la Radio suisse romande notamment. Aujourd’hui, elle est surtout artiste littéraire. Bien qu’active dans le milieu du théâtre, son terrain d’expérimentation favori reste l’espace public (ça tombe bien, nous aussi).

Elle a entre autre collaboré au projet “La Phrase” (Mons, 2015) avec Ruedi Baur, le laboratoire IRB et Civic City. Cette “expérience de poésie urbaine” (titre de la publication qui retrace le projet) avait pour volonté d’émanciper la littérature du carcan que lui impose les livres. En s’inscrivant dans la ville, la poésie s’immisce discrètement dans le quotidien de chacun. Une démarche similaire guide “Voyages entre les langues” (Suisse, 2016-2017), projet auquel elle a également participé. Avec la volonté de questionner le multilinguisme de la Suisse, des fresques littéraires s’invitent dans l’espace public de différentes villes.

Dans son dernier projet “Babbeleir” (Bruxelles), Karelle reprend le même principe mais expérimente plus loin encore la collaboration avec les habitants. La langue est ici mobilisée avec une volonté de reconquête, celle de l’espace public.

“Ecrire avec. Le temps. Les gens. L’espace.
Faire de l’espace urbain l’espace du texte.
Faire du texte l’espace de l’espace urbain.”
(Karelle Ménine)

http://www.adelitt.eu/
http://civic-city.org/

Marcel Mühlestein (géographe et initiateur de pique-niques urbains, Genève)

Marcel Mühlestein est géographe de formation mais également l’initiateur des pique-niques urbains à Genève depuis plus de dix ans. Il a travaillé au Service d’aménagement urbain de la Ville de Genève où il organisait la Semaine de la mobilité, une « vitrine artistique et divertissante de toutes les alter­natives à la voiture ». Dans la même veine, il est l’un des initiateurs de l’Autre salon, lieu de discussion festive autour de la question de la mobilité durable, qui se présente comme alternative au Salon de l’auto. Depuis 2006, Marcel travaille comme responsable du plan de mobilité de l’institution de maintien à domicile (imad).

Par ses pique-niques, ce citoyen-activiste vise la réappropriation citoyenne de l’espace urbain comme espace de vie (ça tombe bien, nous aussi). Accompagné de ses acolytes, Julie Barbey Horvath et Martin Gonzenbach, Marcel Mühlestein sort du cadre officiel pour investir des lieux incongrus.

http://www.pnu.at/

Modérateur :
Matthias Lecoq (docteur en géographie et fondateur de La Fabrique de l’Espace (public), Genève)

Diplômé en sciences politiques et en management, Matthias Lecoq vient de finir un doctorat en géographie et en sciences politiques (ça tombe bien, nous pas). Avec la ville comme contexte général, ses recherches l’ont conduit à s’intéresser au lien démocratique dans les projets urbains, aux processus participatifs mais également aux innovations numériques.

Son intérêt pour ces questions ne s’arrête pas au monde académique ; il est également militant urbain. En 2014, il a coordonné le mouvement “100in1day” (100 actions citoyennes partout dans la ville en un seul et même jour) en Suisse.

Il a de plus fondé La Fabrique de l’Espace (public), un collectif qui travaille sur trois volets : l’espace public, la participation et la démocratie digitale.  Ces thématiques se retrouvent dans divers projets tels que “Citizen Truck” dont le but est d’aller à la rencontre des habitants, au volant d’un minibus, afin de créer des espaces de délibération inclusive. Il a également coordonné des consultations populaires (sur les Fêtes de Genève) et des workshops (sur la plage des Eaux-Vives), organisés directement dans l’espace public. Le but est de créer des espaces et des temporalités qui favorisent l’engagement citoyen.

https://www.lafabriquedelespace.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s